© Joséane & cie

5 romans incontournables pour nourrir son écrivain intérieur

May 10, 2019

 

 

 

Depuis quelques mois, je reçois cette demande : partager ma liste de livres pour nourrir son écrivain intérieur. Je ne vous cacherai pas que c'est très ardu pour moi de choisir parmi mes coups de cœur, mais voici une première sélection. En prime, vous découvrirez ce qui rend chaque livre unique par sa forme et son contenu!

 

— Article de Joséane Toulouse, fondatrice de Joséane & cie

 

 

1 - La série de science-fiction qui m'a fait voyager dans l'univers des possibles

 

 

Oui, à tous ceux et celles qui me connaissent, il s'agit effectivement de la série Les Cantos d'Hypérion, de Dan Simmons, publiée en anglais en 1989!

 

Cet auteur américain traduit en français a su, à travers son oeuvre où chaque pèlerin raconte son histoire, me faire aimer la science-fiction. Et quand je dis aimer, je veux dire ADORER au point où j'écris actuellement un roman de science-fiction moi-même!

 

 

 

" Le Grand Changement, c'est l'acceptation par l'humanité de tenir sa place dans l'ordre universel et naturel des choses au lieu de se comporter comme un cancer. "

 

- Dan Simmons, La Chute d'Hypérion

 

 

 

L'INCONTOURNABLE DANS LES CANTOS D'HYPÉRION 

 

La plume de Dan Simmons est très littéraire, lyrique, poétique. Il a le sens de la description imagée. Bref, il manie avec brio les mots et leur symbolique. Chaque fois que je relis Les Cantos d'Hypérion, je retombe sous le charme de ses ambiances extérieures et intérieures. Je plonge littéralement dedans! Mais attention, ce n'est pas de la littérature populaire. Simmons ne nous prend pas par la main : il nous lance dans son histoire. Que les plus tenaces en émergent la tête en fleur!

 

En plus de sa forme esthétique, j'aime beaucoup les thèmes abordés par cette série de science-fiction. On y parle de pèlerinage, des mystères du temps, de mort, de foi et de connexion. 

 

Enfin, l'auteur ose différentes structures dans son oeuvre de quatre tomes. Dans les deux premiers, le lecteur a droit à un récit polyphonique - à plusieurs voix, donc on change souvent de narrateur - tandis que dans les deux derniers, il est catapulté quelques milliers d'années plus tard pour poursuivre l'aventure en se collant à mon personnage préféré EVER : Énée, une jeune femme qui a voyagé de par le temps.

 

Avec Les Cantos d'Hypérion, je vous invite à persévérer et à lire l'oeuvre en entier. Oui, il y a parfois beaucoup de descriptions, et oui, il nous faut un certain temps pour bien saisir l'univers créé par Simmons, mais la finale vaut tout le chemin parcouru! D'ailleurs, savourez le chemin, car vous n'aurez droit qu'à une première lecture!

 

 

 

 

 

2 -  Le roman qui me redonne toujours et encore le goût d'explorer les sortes d'intrigues, d'innover

 

 

 

Jacques Le Fataliste et son maître, ça vous dit quelque chose? Ce roman satirique aux incroyables digressions a été écrit par Denis Diderot en 1778. Oui oui, cet auteur d'une encyclopédie regroupant tous les savoirs de son époque a aussi écrit des œuvres de fiction! Et vous dites que vous manquez de temps pour écrire? ;)

 

Dans ce roman savoureux à souhaits, on suit le maître - qui n'a même pas de nom - et son serviteur Jacques, qui philosophent ensemble en allant on ne sait où. Tous deux se promènent de village en village et découvrent des histoires de la bouche des personnes rencontrées. 

 

Avec Jacques Le Fataliste, Diderot nous livre un roman nouveau par sa construction. Ce récit nous interpelle sur une interrogation fondamentale : l'homme est-il libre et peut-il infléchir son destin ?

 

 

" On ne sait jamais ce que le ciel veut ou ne veut pas, et il n'en sait peut-être rien lui-même. "

 

- Denis Diderot, Jacques Le Fataliste et son maître

 

 

L'INCONTOURNABLE DANS JACQUES LE FATALISTE ET SON MAÎTRE

 

Ça prend de la maîtrise pour créer des mises en abîme dans une histoire! En quoi ça consiste? Imaginez les poupées russes : dans une grande poupée - un roman - se trouve une moyenne poupée - un autre récit. L'enjeux, c'est de ne pas perdre le lecteur. Quand on fonctionne avec deux poupées, ça va, mais avec Diderot, on plonge dans trois, quatre, cinq poupées parfois avant de revenir à la grande poupée, soit le récit général.

 

Exercice de style fabuleux parsemé de perles d'humour, et parfois même frivole, ce roman vous apprendra à jouer avec les marqueurs temporels pour bien situer vos lecteurs. En plus, vous y trouverez du plaisir et plein de réflexions sur la vie!

 

Pas le temps de lire le grand roman de Diderot? Découvrez la version hommage réécrite par le grand Milan Kundera intitulée Jacques le fataliste en trois actes.

 

 

 

 

3 - Le roman qui m'a fait aimer l'amour 

 

 

 

Connaissez-vous Alexandre Jardin? Cet auteur français spécialisé dans l'amour a publié des dizaines d’œuvres magnifiques autour de ce sentiment perturbateur et grisant. Ma préférée, publiée en 1995? 

L'Île des Gauchers.

 

 

 

 

 

 

 

" À presque quarante ans, il y avait urgence à s'aimer. La seule réalité n'était-elle pas celle des sentiments? Le reste ne faisait-il pas semblant d'exister? Il lui fallait (...) quitter l'eau morte de son présent, appareiller pour cette civilisation peuplée d'être plus conscients d'eux-mêmes, cette île poétique qui lui semblait être sa vraie patrie. "

 

- Alexandre Jardin, L'Île des Gauchers

 

 

L'INCONTOURNABLE DANS L'ÎLE DES GAUCHERS

 

Ce roman nous catapulte sur une île perdue où la pratique de l'amour est un art sublimé. Là-bas, les hommes font la cour continue à la femme de leur vie. Ils leur chassent un animal aussi étrange que magique pour mieux percer les secrets de leur cœur et, beauté suprême, l'amour y est libre.

 

Mêlant réalisme et merveilleux, L'Île des Gauchers nous fait voyager dans l'amour et, je vous le garantis, on a très vite envie de s'y perdre. Imaginez un monde coloré dans lequel aimer serait une priorité! J'ai un faible pour ces histoires où la magie se mélange au réel, et vous?

 

 

 

 

4 - Le roman qui m'a fait raffoler de l'humour noir

 

 

 

Dieu et nous seuls pouvons, de Michel Folco, est un roman historique français paru en 1991 qui raconte en deux parties l'histoire peu commune d'une famille fictive de bourreaux à la fin du XVIIe siècle. Oui, eux, ils peuvent tuer, comme Dieu.

 

 

 

 

​​

" Il était d'avis que sa femme était si mauvaise langue qu'elle s'empoisonnerait un jour avec sa propre salive. "

 

- Michel Folco, Dieu et nous seuls pouvons

 

 

 

L'INCONTOURNABLE DANS DIEU ET NOUS SEULS POUVONS

 

Dans ce premier roman, Folco ne lésine pas sur les situations grotesques, burlesques, les caricatures et les jeux de mots. En vrai maître de l'humour noir, il joue avec les mécaniques du rire pour nous faire voir tout le pire de la vie avec un œil amusé. J'ai adoré! Tellement que j'ai dû lire les autres romans de cet auteur pour plonger à nouveau dans sons sens tordu du tragique et dans ses aventures épiques.

 

En bonus, ce roman nous glisse des informations historiques qui stimulent notre imaginaire. Un exemple? J'avais déjà entendu parler de la galère, mais la découvrir, ici, avec toutes ses implications sur le personnage principal, ça m'a fait vivre l'expérience. C'est par ailleurs assez osé de mêler la Grande Histoire avec des personnages fictifs. Un vrai bel exploit signé Michel Folco!

 

 

 

 

5 -  Le roman qui a fait vibrer ma fibre d'écrivaine

 

 

Plus récemment, j'ai lu un superbe roman de la Québécoise Marie Demers, Les désordres amoureux. On y accompagne le personnage de Marianne dans son aventure créative aussi bien que dans sa reconstruction intime. Ce personnage parfaitement imparfait nous amène avec lui dans un voyage qui a pour but l'écriture d'un roman. À travers ce fil conducteur, nous découvrons toutes les parts d'elle éclatées par ses amours transis.

 

 

"Les amis qu'on fréquente pour s'étourdir, l'alcool au dépanneur du coin pour les chimères, les baises d'un soir pour oublier la solitude un soir, les baises de plusieurs soirs pour oublier la solitude plusieurs soirs. Peut-être que je préfère être trop défectueuse pour l'amour que de consentir à un amour défectueux. "

 

- Marie Demers, Les désordres amoureux

 

 

L'INCONTOURNABLE DANS LES DÉSORDRES AMOUREUX

 

Marie Demers joue merveilleusement bien avec l'intrigue non-chronologique dans ce roman. Il nous faut, par exemple, un certain temps pour recoller les morceaux du naufrage intérieur de Marianne et comprendre ce que désigne le « A » mentionné dans le roman. Par le truchement d'une trame narrative éclatée, lorsque nous arrivons à la révélation, nous sommes encore plus troublé.

 

En plus de sa forme non-chronologique, qui mêle passé et présent, Les désordres amoureux est une oeuvre qui réfléchit au processus créatif. J'ai raffolé de ces passages sur l'évolution de l'écriture d'un roman, sur les phases que nous vivons à travers une telle entreprise. Vous en raffolerez vous aussi, j'en suis convaincue. Et que dire de son humour acide?

 

 

Comme vous avez devant vous de belles heures de lecture, je m'arrête ici pour le moment. Je ne manquerai pas de vous offrir de nouvelles pistes de lectures inspirantes au cours des prochains mois.

 

Prochain arrêt : la poésie! 

 

 

Pssit : je fournis toujours des suggestions de lecture dans mes ateliers d'écriture!

 

 

 

 

Joséane Toulouse

Coach, écrivaine et inspiratrice

chez Joséane & cie