© Joséane & cie

Écrire un chef-d’œuvre sans pleurer

September 21, 2018

 

Lire une œuvre à couper le souffle, ça vous est déjà arrivé? Déposer un livre contre votre cœur parce que vous tremblez d’émotion, c’est une expérience que vous avez déjà goûtée? Si, comme moi, vous vibrez avec les histoires que vous lisez, il y a fort à parier que vous êtes très exigeant envers vos propres textes.

 

- Article de Joséane Toulouse

 

Vous avez lu des chefs-d’œuvre et vous voulez en écrire vous aussi

 

Mais chaque fois que vous prenez la plume, le résultat ne vous comble pas. En tout cas pas du premier coup. Chaque fois que l’extase de l’écriture est passée, vous relisez votre texte, déçu de vous. Écrasé, même, sous la talent des autres. Vous avez l’impression que Baudelaire ou Kundera ou J.K. Rowling, eux, ont écrit des merveilles du premier coup et «Hop! À l’impression!»

 

Voici un secret bien gardé : jamais un auteur n’a produit de merveille du premier coup. Un manuscrit n’est pas lancé puis publié dans un même élan. Il y a un grand travail de réécriture derrière ces pages qui vous touchent. Et si les écrivains auréolés ont réussi à atteindre l’excellence, vous le pouvez aussi!

 

Écrire un chef-d’œuvre sans pleurer… ou presque!

 

Comment fait-on pour arriver à cette merveilleuse page de texte qui nous fait léviter de bonheur? Comment écrit-on ces scènes qui nous font voyager dans le temps, l’espace et l’émotion? La réponse est simple : on utilise une méthode d’écriture par vagues, comme les plus grands écrivains de ce monde!

 

Voici la grande révélation : Rome ne s’est pas écrite en un jour! ;)

 

Votre histoire ni aucune page qui la compose ne sera parfaite et complète du premier coup. Bernard Werber, Stephen King et Eric-Emmanuel Schmitt vous le diront : le chef-d’œuvre nait d’une réécriture et non pas d’une écriture unique, globale et irréprochable. Ainsi, on écrit par étapes, par couches qui se superposent pour former un tout touchant.

 

 

Vous voulez une autre analogie? Songez au sculpteur. Il ne peut commencer son travail que lorsqu’il dispose de son matériau à modeler. Dès qu’il a sa motte de glaise devant lui, il peut retirer ce qu’il y a en trop, ajouter des morceaux, affiner les formes, donner de la texture et, finalement, offrir au monde une merveilleuse sculpture.

 

Pensez à votre art, à l’écriture, comme à une sculpture. Vous aussi vous avez besoin d’un matériau de base pour créer un chef-d’œuvre. Et ce matériau de base, c’est la première vague d’écriture, tout comme les autres vagues seront les soustractions et les additions du sculpteur.

 

 

Écrire par vagues

 

Saviez-vous que votre cerveau ne peut gérer que quelques données à la fois? Dans mes cours de pédagogie à l'université, on parlait de 6 unités et demie. Qu’est-ce que ça veut dire? Ça signifie que si vous exigez à votre plume d’être parfaite comme celle de Shakespeare dès qu’elle se dépose sur le papier, votre muscle cérébral risque de se contracter au point de bloquer complètement.

 

Pourquoi? Parce qu’une histoire se compose de 6 dimensions! Ces dimensions s’articulent autour de ces questions : qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi. À cela s’ajoute le rythme, le style, le choix de vocabulaire, le ton et l’émotion de la création. On est déjà rendu à 11 éléments à gérer en même temps, et j’en passe!

 

Commencez-vous à éprouver une immense empathie pour votre créateur intérieur, qui se débat avec tout ça en même temps?

 

Suggestion d’écriture par vagues 

 

Première vague : écriture spontanée, on crée la matière brute du texte, on répond à la question « Quoi? »

 

Deuxième vague : on se place dans la peau de nos personnages et on les réécrit, on répond à la question « Qui? »

 

Troisième vague : on habite le temps et l’espace, on répond aux questions « Où » et « Quand? »

 

Et vous poursuivez ainsi l’écriture par vagues jusqu’à ce que votre texte soit complet! Vous ajoutez les couleurs du peintre ou remodelez tel un sculpteur. À chaque vague sa mission unique pour donner toutes les chances créatives à votre cerveau.

 

Vous verrez ainsi naitre sous vos yeux un texte qui vous dépasse, un chef-d'oeuvre qui s'est créé une vague à la fois, sans la pression de la perfection instantanée.

 

En savoir plus sur cette méthode révolutionnaire

 

L’écriture par vagues fait des miracles sur l’estime de soi, la réalisation complète d’un livre et le plaisir d’écrire. Croyez-moi, je sais de quoi je parle!

 

Contactez-nous pour débuter vos séances de coaching littéraire ou inscrivez-vous à nos formations de groupe aussi offertes individuellement. Vous pouvez être certain que l'écriture par vagues sera au menu! 

 

 

 

 

Littérairement vôtre, Joséane 

 

Pour découvrir nos services aux écrivains: joseanecie.com/ecriture

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Sortir du désert aride de l'écriture

November 14, 2019